top of page
  • Bien venu viager

Merci au Parisien et en particulier à Véronique Beaugrand de mettre en avant dans son article de février la solution du viager.

Dernière mise à jour : 28 avr.



YVELINES I Et si vous investissiez dans un viager ?

Véronique Beaugrand

Avec le vieillissement de la population, il est en passe de devenir tendance. « De plus en plus de personnes arrivent en âge de développer cette solution, même si la majorité franchit le pas plutôt à 75 ans.

Et avec le désengagement de l’État pour les retraites, c’est un moyen de monétiser son patrimoine », poursuit le spécialiste. « Il y a beaucoup moins d’a priori négatifs. C’est le sens de l’histoire. Ça ne m’étonnerait pas que, dans quelques années, ce marché représente 4 à 5 % des transactions immobilières », analyse Éric Le Roux, patron de l’agence Bien Venu Viager, installée à Versailles.

 

De belles acquisitions à réaliser

 

Pour l’acquéreur, cela signifie un achat avec une décote de 30 à 70 % de la valeur vénale du bien, selon l’âge du vendeur, et le règlement d’une rente mensuelle. Pour le vendeur, une sécurité financière pour ses vieux jours, avec la perception d’une rente. « Depuis le confinement, des familles viennent nous voir, car elles n’ont pas les moyens d’accompagner leurs seniors qui veulent rester chez eux. Le viager peut répondre à cette problématique. Pour le senior, cela signifie plus d’emprunt, plus de taxe foncière et un abattement fiscal sur la rente », explique Éric Le Roux. C’est du gagnant-gagnant.

Dans les Yvelines, de belles acquisitions sont à réaliser.

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page